Drone Reaper
Drone d'exploration
Drones terrestres
AR Drone

Présentation des drones


Qu'est-ce qu'un drone ?


De nos jours, la nouvelle technologie télécommandée nous fait découvrir de nouveaux véhicules comme les drones.

Dans l'acception anglo saxonne du terme, un drone, ou un UAV (de l'anglais « Unmanned Aerial Vehicle ») est un aéronef qui emporte avec lui un équipement destiné à des missions de surveillance, de renseignement, de combat ou de transport. Le mot « drone » vient de l'anglais qui signifie « bourdon », en raison de sa forme et son apparence d'insecte. C’est donc en quelque sorte un robot piloté à distance : on peut dire qu'un drone est un robot ou une machine électrique qui peut accomplir des tâches automatiquement mais un robot n'est pas forcément un drone car ce dernier est toujours considéré comme un véhicule piloté à distance. Ils apparaissent au début du 21ème siècle et sont encore en phase de développement n'étant réellement exploités que par les grandes puissances mondiales, surtout les États-Unis qui investissent le plus dans ce domaine. On peut aussi noter que ces derniers possèdent des drones à la pointe de la technologie, pouvant par exemple décoller par eux-mêmes sur une piste contrairement aux drones français qui sont encore en phase de développement et doivent décoller à l’aide d’une rampe.




Le mot drone a plusieurs significations qui varient selon les pays. Par exemple, les français emploient le terme de « drone » pour tout type de robot autonome, qu'il soit aérien, sous-marin ou terrestre, ce qui est une particularité car chez les anglais, le mot drone renvoie surtout aux véhicules aériens sans pilotes, semblables aux avions. Chez les américains, les robots sont classifiés selon leur catégorie (aérien, terrestre et (sous-)marins) ce qui est aussi la classification la plus utilisée dans le monde aujourd’hui.

Jusqu'à ce jour, un drone est un engin qui reste généralement utilisé par les forces de l'ordre ainsi que et surtout, par l'armée et par les forces de sécurité, notamment par la police et sur les frontières. Cependant les drones sont aussi utilisés pour des applications civiles, ou le loisir.

Il existe donc différents types de drones, adaptés pour des domaines très variés depuis le combat militaire jusqu'au loisir.


Drones de combats :


Ces machines de guerres sont destinées à espionner, et même à éliminer des cibles en territoires ennemis. Cela est rendu possible par le contrôle de ces drones à distance depuis leur pays d'appartenance et pilotés par des pilotes professionnels avec un joystick.



Tous ces drones ont naturellement des équipements d'observation comme des caméras hautement sophistiquées qui retransmettent en temps réel ce qui se passe et qui rendent la navigation à distance plus facile. Ils sont aussi équipés de capteurs radar et de GPS qui renvoient la position. De ce fait, ces machines tout à fait autonomes offrent l'avantage de faciliter le travail des armées car cela paraît pratique de pouvoir espionner ou même attaquer des territoires à distance, sans présenter le moindre risque de perdre une vie, mais elles peuvent être dévastatrices lorsqu'elles sont utilisées pour la guerre.

Un drone de combat, comme son nom l’indique, est fait pour combattre, et il est donc toujours équipé de missiles et d'armements divers qui peuvent être à tout moment utilisés sur l'initiative du pilote à distance. Ce dernier, étant considéré comme un combattant selon les Conventions de Genève car l'ouverture du feu est bien contrôlée par un être humain qui en a donc toute la responsabilité, peut créer de gros dégâts en utilisant ces missiles pour éliminer ou mettre en danger un grand nombre de vies humaines. Les États-Unis ont été pour cela déjà fortement critiqués, leurs drones ayant tué environ 2 000 personnes lors du conflit au Pakistan. C'est pourquoi l'utilisation des drones de combats dans les guerres, qui pourrait en quelque sorte menacer l'humanité, ne devrait être faite que par des forces armées qui auraient une parfaite conscience des risques et des conséquences d'une utilisation inappropriée de ces véhicules aériens.

Les drones de combats sont souvent des robots aériens car ils facilitent ainsi l’attaque ou la surveillance d’un territoire et sont plus difficile à atteindre lorsqu’ils sont en l’air. Ces véhicules peuvent être comparés à des avions, mais ils sont plus petits, beaucoup moins chers et plus facile à construire car, par exemple, la cabine de pilotage n'est pas nécessaire. De plus, ils sont plus discrets et ainsi plus difficiles à repérer que les avions. Mais ce qui rend les drones très avantageux est le fait que la perte d’un drone est naturellement moins tragique que celle d'un avion avec un pilote à son bord. Ces drones se différencient selon leurs tailles, leurs formes (ces deux facteurs variant à cause de l'armement qu'ils portent), leurs capacités et leurs types de propulsion: la majorité vole à l'aide de réacteurs, mais d'autres, moins chers, le font par l'intermédiaire d'hélices. Leur endurance et leur temps de survie (ou d'autonomie) sont aussi variés: leur approvisionnement en carburant pose donc un problème, que les américains cherchent à résoudre.

De nos jours, les drones de combat les plus connus sont ceux appartenant à la compagnie Predator, utilisés par les États-Unis et leur US Air Force. Cette force américaine possède aussi pour le moment le plus puissant et bien connu MQ-1 Predator qui est un drone militaire très coûteux (il est estimé à 4,5 millions de dollars) et qui a été construit pour la surveillance certains territoires et pour le renseignement de combat.


Il a la plus grande autonomie (45 heures ce qui est le record d'endurance d'un drone) et est aussi équipé du missile AGM-114 Hellfire qui a une grande portée (environ 8 km).


Ce drone a été auteur de nombreuses attaques américaines sur des populations ennemies, notamment dans la guerre du Kosovo, en Afghanistan (plus précisément sur l'Al-Qaida), en Irak et au Pakistan.

En conclusion, les drones de combat, principalement utilisés par les forces de l'armée américaine, présentent certes les avantages d'une telle technologie, mais on peut aussi déplorer ses grandes capacités destructives qui pourraient nuire davantage à l'humanité. Un drone détruit n'entraîne quasiment aucune conséquence alors qu'une attaque de ce dernier sur une population en a de très graves.


Drones Civils (ou de loisir):


Les drones civils peuvent être aériens ou terrestres. Pour ces drones, il y a des règles à respecter pour assurer la sécurité de tout le monde : ils n'ont pas le droit d'être utilisés dans des zones densément peuplées et doivent rester proches du pilote. Ils sont utilisés dans des domaines très variés et dans un but professionnel, sécuritaire ou même divertissant.

Ces drones, pouvant être équipés de caméras de bonne qualité, deviennent de plus en plus souvent utilisés dans le monde des médias et dans les sociétés de production vidéo, car ils permettent de réaliser des prises de vues aériennes et filmer sous de nouveaux angles de vue grâce à la possibilité du vol à basse altitude, ce qui facilite le tournage d'un film par exemple. Cela facilite non seulement le travail d'un réalisateur mais aussi celui des journalistes qui peuvent tourner des vidéos et des reportages de scènes dangereuses ou hors de portée, sans risquer leur vie ( reportages sur des guerres, un ouragan, des inondations etc...). Ces drones sont plutôt aériens, mais il peuvent aussi être terrestres, ces derniers, étant notamment utilisés dans des reportages documentaires dans la nature ou dans les forêts, ce qui permet des prises de vue et des photos à une courte distance. Ainsi, ces aéronefs, plus pratiques à utiliser et moins chers que les hélicoptères, permettent leur remplacement et présentent même des avantages et de nouvelles possibilités avec des photos et des vidéos d'un type nouveau.

Des drones pour livrer des marchandises


En ce moment, beaucoup d'entreprises connues envisagent une utilisation des drones dans un but professionnel, ce qui faciliterait par exemple la livraison de marchandise ou le transport de choses diverses, la recherche scientifique et la transmission d'information.

En effet, la grande entreprise de vente par correspondance « Amazon » est déjà en train d'utiliser des drones qui ont la capacité de transporter certaines marchandises afin de réduire les coûts de transport, car l'utilisation des drones est sûrement la méthode la plus rentable (à long terme) et la moins chère.


Des drones comme relais de communucations


« Facebook » est aussi sur le point d'acheter des drones solaires qui pourraient transmettre l'information grâce à leur incroyable endurance (ils pourraient voler pendant 5 ans à 20 000 mètres d'altitude) et ils remplaceraient les satellites assez coûteux. Leur but est de connecter certaines zones qui ne sont pas très développées et ainsi connecter plus de gens à internet.

Des drones pour la recherche scientifique et l'environnement


Les drones commencent aussi à se développer dans la recherche scientifique. En effet, les drones peuvent atteindre des zones dangereuses ou hors d'atteinte pour l'homme et en étant équipés de matériels appropriés pour une certaine recherche, ils peuvent les effectuer plus facilement que l'être humain (étude des sols, de volcans...).

Les drones civils sont aussi utilisés par les forces de sécurité et de protection de l'environnement. Ainsi, ils contrôlent par exemples les forêts et les champs, pour éviter les incendies, les pulvérisations d'insecticides interdites ou même les chasses illégales. Certains sont aussi destinés à l'observation de l'environnement marin et littoral pour exercer la sécurité maritime ou éviter les pollutions.

Des drones pour se divertir


Il existe aussi des drones de divertissement, plutôt connus sous le nom de « AR.Drone » qui sont construits par la compagnie française « Parrot ».


Ces drones sont terrestres ou aériens et sont principalement destinés au jeu. Ils sont donc souvent de petite taille et de puissance limitée. Mais ils peuvent tout de même être équipés de matériels de bonne qualité. Ils peuvent être pilotés par l'intermédiaire d'un joystick, mais aussi par d'autres appareils (téléphones, ordinateurs) sous certains systèmes d'exploitation à l'aide d'une liaison Wi-fi.

Des drones pour protéger l'environnement


« Parrot » a déjà mis en vente des drones destinés aux opérations de cartographie aérienne. Cette compagnie est aussi sur le point de dévoiler des drones qui pourront être utilisés dans le secteur agricole. Ces derniers seraient équipés de capteurs photos multi-spectrales qui mesureraient la réflectance au sol (lumière reflétée par les feuilles). Cela faciliterait par exemple la caractérisation et l'état des plantes et ainsi, les agriculteurs seraient en mesure de prendre de meilleures décisions pour améliorer leur production.

Des drones sous-marins


Les drones sous-marins sont de nos jours peu présents et utilisés principalement pour le loisir. Ils sont encore en développement, même si certains sont déjà utilisés pour le déminage par exemple.

En conclusion, on voit que les drones civils sont des véhicules, pouvant être utiles à chacun au quotidien, que ce soit une entreprise, un agriculteur ou tout simplement un homme. Ils sont en effet en phase de grand développement et présentent de nombreux avantages.